Qu’est-ce que c’est ?

Le format RAW est un format où, lorsque vous appuyez sur le déclencheur, l’appareil va enregistrer toutes les informations brutes de lumière sur le capteur.

A contrario, le format JPEG ou JPG va appliquer à ces informations un traitement en terme de balance des blancs, de contraste, de saturation, d’amélioration de la netteté, etc…, etc… Ce traitement est plus ou moins défini par vous, selon vos réglages.

person holding Canon DSLR camera

Vous l’avez compris, shooter en JPEG implique que certains choix de traitement sont faits par l’appareil et donc vous ne pourrez plus les modifier après coup, ou alors les modifier avec moins de latitude.

Les formats

Petit aparté pour vous dire que chaque fabricant à sa propre extension de fichier !
Ne vous étonnez pas de retrouver deux extensions différentes si votre collègue ne travail pas avec la même marque que vous.

Exemples :

– .CR2 pour Canon
– .NEF pour Nikon
– .RW2 pour Panasonic Lumix
– .ARW pour Sony
– .RAF pour Fujifilm
– .PEF pour Pentax
– .DNG chez d’autres marques
– etc…

Le RAW n’est pas une image !

Attention à ne pas prendre le RAW pour une image ! Vous allez me dire que je vous prends pour plus bête que vous n’êtes, mais il est intéressant de se demander ce qu’est une image.

Une image est définie par ses caractéristiques ! Or le fichier RAW n’est qu’un fichier “brute de capteur” ! Une image subit toujours des choix !



Sur un fichier RAW, les caractéristiques de l’image (Luminosité, couleurs, contraste, etc…) ne sont pas enregistrées, c’est à vous de les interpréter lors du post-traitement.

Vous allez pouvoir choisir, via votre logiciel de développement numérique quels paramètres appliqués aux informations brutes pour qu’il en fasse une image. Par la suite vous pourrez exporter votre photo sous un autre format (JPEG, PNG, TIFF, etc…) pour créer votre image !

black iPad

Mais en JPEG ça fonctionne aussi non ?

Alors oui, certaines choses peuvent être faites en JPEG, et même la plupart des choses les plus basiques. Seulement, vous aurez moins de latitude pour vos réglages et en plus vous êtes déjà sur un format compressé ou destructif, c’est-à-dire que vous perdez de l’information à chaque fois que vous enregistrez une image.

À l’inverse, le RAW est un format non destructif tout comme le TIFF par exemple. C’est sur ces formats que vous aurez la plus grande latitude pour modifier vos paramètres, entre autres :

– l’exposition
– le contraste (notamment avec les courbes)
– la balance des blancs
– la saturation et la vibrance des couleurs
– l’aberration chromatique
– etc…

Les avantages et les défauts du RAW

Bon on commence par les avantages ?

– Format non destructif. (Garde toutes les informations enregistrées sur le capteur)
– Une plage dynamique élevée, ce qui vous permet d’afficher plus de détails dans les hautes et basses lumières.
– Plus de souplesse lors du post-traitement.
– Réglage de la balance des blancs en post-traitement. (Utile pour modifier la température de votre photo)

Les inconvénients ?

– Un fichier non compressé donc lourd ! (souvent plus de 20 Mo) Résultat ? Moins de photo sur la carte mémoire et plus de place occupée sur le disque dur.
– Un fichier qui doit obligatoirement être traité sur ordinateur.
– Il ne convient pas pour l’impression directement depuis l’appareil ou sans post-traitement car l’affichage que vous voyez n’est qu’une interprétation.

Les avantages et les défauts du JPEG

En avantage ?

– Un format standard lisible par n’importe quel appareil. (Ordinateur, tablette, smartphone, etc…)
– Un fichier léger. (entre 3 et 10 Mo)
– Une image pré-retouchée par votre appareil.
– Une image prête a l’emploi pour impression ou diffusion web.
– Un fichier qui (sauf erreur) n’a pas besoin de correction.

Inconvénients ?

Pas de retouche possible sans dégrader l’image !
-Plage dynamique inférieure au RAW !

Les logiciels pour le RAW

Bon il faut bien en parler, certains adorent, d’autres détestent. Du côté logiciel nous sommes très nuancé mais il faut en parler si vous voulez un jour sortir un magnifique paysage ou un portrait digne des plus grands !

Il existe un logiciel par lequel vous pouvez jurer car il a été développer exclusivement pour nous photographe c’est Lightroom !

La formule Lightroom uniquement coûte 12€ /mois, ce qui revient à 144€ /an

Mais je vous conseille d’opter pour la formule Photo, qui vous donne accès à Lightroom et Photoshop pour le même prix ! Soit 144€ /an pour deux logiciels. Ce qui revient à payer 72€ /an /logiciel.

Je n’ai pas de partenariat avec Adobe, même si j’adorerais en bénéficier mais il faut avouer que leur logiciel, c’est de la bombe.

Voici un petit top selon moi des logiciels pour le RAW
1- Lightroom
2- Photoshop (CameraRaw)
3- RawTherapee (gratuit)
4- Iphoto
5- Photoshop Elements
6- Gimp (gratuit)

Conclusion

Pour répondre à la problématique énoncée dans le titre, non le RAW n’est pas indispensable dépendant les cas et besoins que vous avez !

Pour exemple, vous faites des photos du Père Noël avec les enfants, vous avez besoin d’imprimer les photos après la prise de vues, vous devez shooter en JPEG ! Mais il ne faut pas vous rater sur vos réglages !

A contrario, un week-end en Bretagne, de joli coucher de soleil, vous avez le temps et vous le prenez, shootez en RAW, cela vous permettra de développer les photos correctement et d’avoir de magnifiques clichés à exposer dans votre salon ou aux toilettes pour voyager un peu de chez vous !

water waves hitting rocks during daytime